Que des bons plans

Tous Les bons plans du web

Opérateurs de téléphonie

Opérateurs de téléphonie et concurrence : Qui pour en profiter ?

Début janvier 2012, Free, d’origine un opérateur internet, a lancé une « bombe » médiatique et sociétale au sein du secteur de la téléphonie mobile. Après avoir proposé des prix très concurrentiels pour ses abonnements internet et téléphoniques (téléphone fixe), l’entreprise française à promu des nouveaux forfaits mobiles allant d’une vingtaine d’euros par mois pour les abonnements en illimité jusqu’à seulement 2 euros pour le plus basique des forfaits. Alors cette arrivée remarquée a-t-elle fondamentalement changé la donne entre les opérateurs ? Peut-on affirmer que cette concurrence profite aux consommateurs ? Ou bien est-ce Free qui sort en vainqueur incontesté de cette « guerre intestine » entre les opérateurs ?

Des concurrents en perte de vitesse : un avantage pour le consommateur ?

Une chose est sûre. Ce ne sont pas les trois grands opérateurs (Orange, Bouygues et SFR) qui bénéficient de l’arrivée de Free sur ce marché où pendant un temps la concurrence n’était pas capitale ou du moins essentielle. En effet, les trois géants de la téléphonie se partageaient plus ou moins équitablement le marché, chacun se satisfaisant d’une part de marché proche de celle du « voisin ». Alors lorsque Free a annoncé la diffusion à grande échelle de son nouveau forfait illimité, les cartes ont été clairement redistribuées : Bouygues a vu entre autre filer près de 400 000 clients chez son nouveau concurrent. Et l’impact financier a été énorme pour le premier opérateur de France : c’est plus de 92 millions d’euros qui ont été transféré directement sur le compte de Free, et cela, rien qu’au premier semestre.

A l’inverse Free a su développer ses affaires au sein du secteur de la téléphonie avec près de 3 millions de nouveaux clients qui l’ont rejoint pour profiter de ses offres très attractives. Alors le consommateur est-il gagnant dans cette histoire ? Si on considère que le coût moyen du forfait des français avant l’arrivée de Free était de 30 euros, alors oui, le consommateur y perçoit un avantage (chez Free le forfait illimité est à 19 euros et 15 euros si votre abonnement internet est chez Free). Pourtant, les débuts de cette nouvelle offre n’ont pas été idéaux en tout point : durant les premiers mois, les lignes étaient constamment saturées pendant les heures de pointes. Conséquences, les abonnés de Free ont exprimé leur mécontentement, certains allant même jusqu’à résilier leur contrat (sans engagement, il faut le souligner).

Pour ceux qui ne savent pas à quel saint se vouer ou qui ne souhaitent pas posséder un forfait mensuel, les promos du net peuvent aider comme par exemple celle de NRJ Mobile, un opérateur de réseau mobile virtuel utilisant Orange et SFR comme hébergement, qui propose des forfaits prépayés et bloqués.

A SUIVRE POUR UNE PROMO http://www.megacodereduction.com/sfr-code-reduction-412.html

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :